Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

441/441
100/441
30/441
130/441
133/441
113/441
82/441
68/441
24/441
32/441
29/441
94/441

Salaires : ce qui a changé pour les postiers au 1er juillet

Publié le 10 septembre 2019   dans   Actualités  

C’est toujours sur les mêmes que l’on fait porter les efforts, les sacrifices, pendant ce temps, La Poste en embauchant des salariés au SMIC est exonérée de certaines cotisations patronales. C’est la raison pour laquelle elle maintient une politique de bas salaire. Ces exonérations scandaleuses sont une des raisons directes de la perte de notre pouvoir d’achat et surtout, c’est de l’argent en moins dans les caisses de la sécu, des retraites… Que ceux qui créent les richesses n’en perçoivent qu’une petite partie quand ceux qui imposent des critères de gestions aux seules fins de profits empochent la quasi-totalité de ces richesses, cela est révoltant !! Pour la CGT, parler de la répartition des richesses c’est parler de la rémunération de la force de travail et donc de l’augmentation des salaires. Il est temps de se faire entendre et d’exiger une hausse immédiate et conséquente des salaires et de la rémunération et ce ne sont pas les mesures salariales 2019 qui vont améliorer notre quotidien.

voir les grilles salariales ACO
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site