Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

458/458
100/458
30/458
132/458
146/458
113/458
82/458
68/458
24/458
32/458
29/458
94/458

Actualités

 

  • Grève et rassemblement régional des postiers d’Ile de France devant le siège

    15 mars 2021

    Depuis le début de « la crise sanitaire », La Poste s’est saisie de la situation pour modifier les organisations du travail et accélérer ses projets. Alors que l’épidémie n’est pas terminée elle poursuit ses réorgs avec le plus grand mépris pour les personnels et les usagers. Aujourd’hui, elle veut en finir avec nos métiers et le service public postal. Le plan stratégique de La Poste c’est : plus de précarité, moins de salaire et des conditions de travail dégueulasses. Cela doit s’arrêter (...)

  • Groupe la Poste : au Colis les jusqu’aux boutistes du dumping social !

    10 mars 2021

    Condamnée par le tribunal correctionnel de Nanterre en 2019, condamnée par la Cour d’Appel de Versailles en 2020, La Poste se pourvoie en cassation dans un délire jusqu’au boutiste. A l’origine de ces jugements, la mort accidentelle, il y a 9 ans de Seydou Bagaga, un collègue livreur qui travaillait sans contrat pour un sous-traitant de la Poste. Oui le donneur d’ordre qu’est la Poste doit s’assurer que les patrons des entreprises sous-traitantes ou "prestataires" qu’elle utilise et rémunère (...)

  • 8 Mars : Premières de corvées, nous voulons l’égalité maintenant !

    4 mars 2021

    Lorsque pendant le confinement, les applaudissements aux fenêtres saluaient les salarié·e·s en première ligne, il s’agissait très majoritairement de femmes : les infirmières, aides-soignantes, aides à domiciles, caissières, postières, agentes d’entretien, assistantes maternelles ou ouvrières dans l’agroalimentaire… et aussi enseignantes, administratives… Pourtant, les promesses de revalorisation de leur métier ont fondu comme neige au soleil : la majorité des salarié·e·s n’ont même pas vu la couleur des (...)

  • Salaires, pouvoir d’achat, primes : la direction affiche tout son mépris

    3 mars 2021

    Alors que les postiers se sont retrouvés en première ligne pour faire le boulot, que le trafic colis a explosé comme jamais dans l’histoire de la Poste, que la charge de travail dans tous les services a été considérable, la Poste, lors de la séance d’ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 15 décembre dernier, a affiché encore une fois tout son mépris annonçant qu’il n’y aurait ni augmentation de salaire conséquente, ni déclinaison du décret PPCR dans les prochaines semaines, ni prime (...)

  • Après le 4 février, continuons à mobiliser dans les services à la Poste

    12 février 2021

    La CGT FAPT appelle à poursuivre et élargir cette dynamique de luttes, à faire connaître toutes les initiatives en cours et à se syndiquer comme l’on déjà fait des dizaines de collègues depuis le début de l’année. Ensemble pour un nouveau mois d’actions sur tous les lieux de vie et de travail.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site