Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

485/485
100/485
31/485
134/485
164/485
113/485
82/485
70/485
32/485
29/485
94/485

Actualités

 

  • Du 5 au 8 Décembre : le vote CGT pour faire vivre nos droits et en gagner de nouveaux

    29 novembre 2022

    Tous les jours, les postières et les postiers font de La Poste une entreprise-phare du service public. Ses performances sont le fruit de leur travail. Il est normal qu’ils aient leur mot à dire sur le fonctionnement et les choix de l’entreprise, et que leur engagement quotidien soit reconnu.

  • Exercice du droit de grève et retenues sur salaire : la direction doit céder après l’intervention de la CGT

    25 novembre 2022

    Après avoir menacé de retirer plusieurs jours en cas de grève, la direction doit reculer après l’intervention de la CGT. Tous les agents ayant fait grève sur les préavis CGT et auxquels on aurait prélevé plus d’un trentième vont récupérer les jours indument retirés.

  • Les 10 mesures d’urgence de la CGT pour les salaires et le pouvoir d’achat

    20 octobre 2022

    On n’y arrive plus ! Face à la flambée des prix il est urgent de prendre des décisions fortes en faveur de l’augmentation générale des salaires, des retraites, des minima sociaux, du Smic et du pouvoir d’achat.

  • La CGT interpelle nos dirigeants ! Pour notre fiche de paie, agissons !!!

    20 octobre 2022

    Au 1er mai, le SMIC sera revalorisé de 2,65% de manière automatique au regard du niveau d’inflation calculé depuis ce début d’année. Cette troisième augmentation en l’espace de 7 mois conduit à une revalorisation de près 5,9% du SMIC depuis le mois d’octobre. Pour autant, celui-ci se situant en deçà de 1650 € brut demeure nettement insuffisant. Comme l’a régulièrement dénoncé la CGT lors des négociations, nous assistons à une Smicardisation, une paupérisation des postiers. La CGT va prendre contact avec (...)

  • Le 10 novembre, toujours mobilisés pour l’augmentation immédiate des salaires et des pensions !

    19 septembre 2022

    Avec l’inflation, les prix explosent. I y a urgence à indexer les salaires sur les prix. A la Poste, la dernière hausse de 1,5% correspond à 38 centimes par jour d’augmentation. Une misère. Entre les primes aux critères inatteignables, la non revalorisation des grilles et du Smic, elle se comporte avec le plus grand mépris envers le personnel. Il y a urgence à rouvrir des négociations et à indexer les salaires sur les (...)

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site