Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

366/366
100/366
30/366
116/366
86/366
113/366
82/366
61/366
23/366
28/366
25/366
91/366

Retraités

 

  • Le Retraité des Postaux N° 44 : Faisons le bilan du pouvoir d’achat entre janvier 2012 et janvier 2017

    27 février 2017

    La baisse du pouvoir d’achat d’un retraité de La Poste est mesurable : Pension mensuelle en janvier 2012 : 1334,63 € En janvier 2017 : 1326,16 €, moins 8,47 € par mois Les dépenses incompressibles : Loyer de mon studio type F1, en 2012 : 511,96 € par mois ; en 2017 : 535,67 € soit + 23.71 € par mois. Cotisations Mutuelle MG taux 2 : en 2012, 85,35 € par mois ; en 2017, 94,01 € soit + 8,66 € par mois. Assurances multirisques vie privée : en 2012, 12,26 € par mois ; en 2017, 13,72 € par mois ; soit + (...)

  • Le Retraité des Postaux n°43 : Un pouvoir d’achat en berne

    5 décembre 2016

    La 1ère préoccupation des retraités(ées) n’est-elle pas la question de la hausse des prix et la baisse du pouvoir d’achat, le refus du gouvernement de tenir compte de ces hausses pour augmenter les pensions s’est une nouvelle fois exprimée juste après la manifestation des retraités du 29 septembre. Ce gouvernement au service exclusif du MEDEF et des patrons se montre ainsi dur pour le peuple et généreux pour le capitalisme ! Ils vont même plus loin, ils manipulent l’indice INSEE qui ne voit rien ou (...)

  • Le Retraité des Postaux n°42

    13 juin 2016

    Les retraités sont solidaires des salariés, ils exigent comme eux le retrait de cette loi scélérate dont le seul but est de satisfaire les exigences des patrons et de leur représentant le plus influent au gouvernement, le MEDEF. 75% des français rejettent cette loi qui ne comportent que des reculs sociaux, le soutien de la CFDT n’y change rien, mais rappelle seulement les heures le plus sombres de la collaboration de (...)

  • Le Retraité des Postaux n°42 : retrait de la loi El Khomri

    11 mai 2016

    Les retraités sont solidaires des salariés, ils exigent comme eux le retrait de cette loi scélérate dont le seul but est de satisfaire les exigences des patrons et de leur représentant le plus influent au gouvernement, le MEDEF. 75% des français rejettent cette loi qui ne comportent que des reculs sociaux, le soutien de la CFDT n’y change rien, mais rappelle seulement les heures le plus sombres de la collaboration de (...)

  • Le retraité des Postaux n°40

    1er septembre 2014

    Valls remplace Ayrault, les hommes changent, les politiques restent au service du Medef et du capitalisme. Dès sa nomination, il réaffirme l’allégement et l’exonération de cotisations sociales sur le SMIC voir au-delà, il réaffirme également la baisse de la fiscalité sur les entreprises. Au total, les nouveaux cadeaux aux patrons vont atteindre de 38 à 40 milliards d’euros. C’est un nouveau coup contre les salaires, les retraites
    et contre la protection (...)

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site