Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

405/405
100/405
30/405
120/405
109/405
113/405
82/405
67/405
24/405
30/405
26/405
93/405

Mon salaire pour vivre, c’est capital !

Publié le 28 mars 2014   dans   Actualités  

Pour la première fois depuis longtemps, aucune organisation syndicale n’a accepté pour le moment de signer l’accord salarial à La Poste. Pour la CGT, La Poste accentue encore un peu plus sa politique de bas salaire menée depuis des années en développant notamment la rémunération individuelle au détriment d’une de la masse salariale.

C’est pourquoi, la CGT-FAPT ne peut se résoudre à signer cet accord salarial qui va entraîner inéluctablement une baisse du pouvoir d’achat des postiers. La Poste, 2ème employeur du pays et placée dans les 25 plus grosses entreprises française a un rôle économique et social important à jouer dans notre société. Pour la CGT, il est urgent de prendre le contre-pied de cette politique salariale désastreuse qui engendre toujours plus de précarité et casse notre système de protection sociale.

Pour cela, Il est urgent que La Poste entende véritablement les revendications des postières et postiers en matière de politique salariale (augmentation des salaires, 13ème mois, prise en charge totale des frais de transport...).

Lire le tract salaires
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site