Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

463/463
100/463
30/463
132/463
150/463
113/463
82/463
70/463
24/463
32/463
29/463
94/463

Salaires, pouvoir d’achat, primes : la direction affiche tout son mépris

Publié le 3 mars 2021   dans   Actualités  

Alors que les postiers se sont retrouvés en première ligne pour faire le boulot, que le trafic colis a explosé comme jamais dans l’histoire de la Poste, que la charge de travail dans tous les services a été considérable, la Poste, lors de la séance d’ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 15 décembre dernier, a affiché encore une fois tout son mépris annonçant qu’il n’y aurait ni augmentation de salaire conséquente, ni déclinaison du décret PPCR dans les prochaines semaines, ni prime d’intéressement... Seule annonce, la reconduction du dispositif TPAS mais en durcissant les conditions d’accès avec l’obligation d’avoir 15 ans d’ancienneté au lieu de 10. Un véritable scandale. Le syndicat CGT des Postaux de Paris appelle tous les personnels à se mobiliser lors de la dernière semaine de janvier et à se mettre en grève le 4 février prochain pour les salaires, l’emploi et les conditions de travail.

Lire la déclaration CGT
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site