Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

440/440
100/440
30/440
130/440
133/440
113/440
82/440
68/440
24/440
32/440
29/440
94/440

Projet d’accord à la distri : aucun syndicat ne doit signer cela !

Publié le 26 janvier 2017   dans   Actualités  

En cas de signature, l’aggravation des réorganisations pour les facteurs est garantie avec la généralisation des tournées en mixte, de la coupure méridienne, des tournées-sacoche, la suppression des repos de cycle… Pour la CGT, c’est non ! Au contraire il faut que la poste se modernise et améliore les conditions de travail des agents. En premier lieu, La Poste doit offrir la possibilité à chaque usager d’avoir un facteur titulaire et référent avec le grade de 2.1 minimum. Elle doit également embaucher en CDI les 20 000 emplois précaires qui travaillent en permanence à La Poste. Enfin elle ne peut pas réussir le tour de force de proposer un accord sur les conditions de travail sans traiter le volet pénibilité au sein de cet accord. La pénibiltié et les conditions de travail étant renvoyées à d’hypothétiques groupes de travail !

Lire le 4 page des Postaux de Paris
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site