Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

367/367
100/367
30/367
118/367
85/367
113/367
82/367
61/367
23/367
28/367
25/367
91/367

Lettre verte : l’argument marketing au détriment du Service Public et de l’environnement

Publié le 2 novembre 2011   dans   Actualités  

Sous couvert de réponse aux exigences environnementales, La Poste
présente la lettre verte. Mais cette nouvelle gamme n’est pas le produit miracle qui fera de la Poste la championne de la défense de l’environnement, bien au contraire. En effet, celle–ci n’intègre pas dans ses calculs les « hauts le
pied » : à savoir les distances toujours plus élevées entre les tournées et
le bureau de distribution.
Elle n’intègre pas non plus
l’éloignement des plateformes industrielles courrier en lieu et place des
centres de tri départementaux, ni la multiplication des trajets effectués en camion.
Le bilan environnemental de ce nouveau timbre risque fort d’être à l’inverse des bienfaits annoncés. Au-delà de l’aspect écologique, cette nouvelle tarification enterre également la péréquation tarifaire en créant une poste à plusieurs vitesses.

<script type="text/javascript">var addthis_config = {"data_track_clickback":true};</script> <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#pubid=ra-4e2d75c92ac14db1"></script>

Lire le tract

Lire l’article de 60 millions de consommateurs sur le sujet

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site