Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

452/452
100/452
30/452
131/452
141/452
113/452
82/452
68/452
24/452
32/452
29/452
94/452

Le syndicat CGT des Postaux de Paris appelle les postières et les postiers à la grève dès le 5 décembre et à s’organiser sur leurs lieux de travail pour préparer la suite !

Publié le 2 décembre 2019   dans   Actualités  

Conditions de travail, salaires au rabais, algorithmes qui dictent les organisations de travail… et de la part de Macron, une attaque frontale contre nos futures retraites et le financement de notre Sécurité Sociale. Le monde du travail est durement attaqué par le capital, la finance et ses représentants. Cela doit s’arrêter et on sait pertinemment que sans mobilisation ils ne reculeront pas. C’est bien à nous de décider de notre avenir et de quoi il sera fait.
Dans de nombreuses entreprises, la question d’un mouvement de grève, dur et reconductible, se pose. La RATP, la SNCF, EDF, la Métallurgie, les raffineries… annoncent déjà un mouvement massif dans leurs secteurs. Dans le groupe La Poste, nous devons également nous faire entendre et agir aux côtés des autres secteurs d’activités. Depuis de trop nom-breuses années, la direction joue le jeu de la division entre salariés. Pire, La Poste a elle-même créé des filiales pour nous mettre en concurrence les uns et les autres. Car au-delà de la question des retraites, il est temps, dans une France où jamais il n’y a eu autant de richesses, que ceux qui font le boulot soient reconnus à leur juste valeur.

Lire le tract
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site