Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

444/444
100/444
30/444
130/444
134/444
113/444
82/444
68/444
24/444
32/444
29/444
94/444

L’avenir du facteur et des distris, c’est à nous de le décider !

Publié le 24 novembre 2014   dans   Actualités  

Tous les métiers et tous les services sont confrontés à des bouleversements sans précédent. Ces changements et cette dégradation subie au quotidien par les postiers, résultent de choix politiques et économiques délibérés qui visent à instaurer la concurrence entre les salariés, à supprimer massivement des emplois et à geler les salaires. Depuis 15 ans, les réorganisations à la distribution se succèdent tous les 2 ans. Pour accélérer le processus et le rendement des agents, La Poste a mis en place des organisations qui aggravent les conditions de travail et dégradent la qualité de service. Depuis 15 ans, La Poste a récupéré des milliards d’euros pour augmenter ses bénéfices, sa « marge opérationnelle » comme elle aime à le dire. Mais à quel prix pour le personnel ? Tournées et positions disparues, découpages mal faits, sécabilité, etc. La Poste a même du mal à garder les jeunes agents tant le métier est devenu pénible. Tout un symbole.

Quartiers de Paris : le journal des distris parisiennes
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site